Actualités

L’exposition aux polluants intérieurs, un enjeu de santé publique

 
 
Avec plus de 70% du temps passé en espace clos, l’exposition aux polluants intérieurs et le confort de vie deviennent de nouveaux enjeux de santé publique. Les enfants en particulier peuvent être exposés dans les écoles et autres lieux d’accueil à plusieurs polluants émis par les matériaux employés, les produits ménagers, les fournitures ou le mobilier.

Aussi, depuis le 1er janvier 2018, un nouveau dispositif réglementaire encadre la surveillance de la qualité de l’air dans les établissements collectifs d’accueil des enfants de moins de 6 ans (crèches, halte-garderies) et les écoles (maternelles et élémentaires). Il impose, dans un premier temps, une évaluation des moyens d’aération et, dans un second temps, soit une campagne de mesure des polluants soit la mise en œuvre d’un plan d’actions.

Ce nouveau dispositif, et les ressources pour engager les démarches, étaient présentés aux collectivités qui gèrent les équipements concernés par la réglementation au cours d'un forum co-organisé par la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) et l’agence régionale de santé (ARS) Normandie. Pour en savoir plus, retrouver le dossier sur le site de l'ARS.

Trois collectivités ayant d’ores et déjà engagé des actions ont ensuite présenté leurs retours d’expérience. Retrouver leurs présentations ci-dessous :