Actualités

Signature de la charte éco-quartiers de LE TEILLEUL

 
 

Le 30 mai dernier, la commune du Teilleul a officialisé son engagement dans la labellisation écoquartier par la signature d'une charte avec ses partenaires (conseil régional, conseil départemental, communauté d’agglomération Mont-Saint-Michel Normandie, État).

Cette signature a été précédée d'une visite du bourg-centre au cours de laquelle Véronique Künkel, maire du Teilleul, a rappelé les problématiques aux partenaires présents. La journée s'est terminée par la tenue d’un forum public, première étape participative de la charte Éco-Quartier autour du slogan "créons l’avenir du Teilleul".

signature_charte_écoquartier

Le Teilleul est une commune nouvelle issue de la fusion de cinq communes : Le Teilleul, Heussé, Husson, Ferrières, Sainte-Marie-du-Bois.

Le bourg du Teilleul a un rôle de structuration du territoire et d’organisation de centralité de proximité, mais il est confronté à des problèmes d’attractivité avec notamment des enjeux de requalification de l’habitat et de l’activité commerciale. Ainsi on constate une vacance importante en centre-bourg liée à un habitat ancien dégradé et à la difficulté de contenir l’étalement urbain pavillonnaire. De même, les commerces du centre-ville connaissent des difficultés. La commune a souhaité, en 2016, s’engager dans un projet de territoire durable pour étayer sa réflexion sur la revitalisation de son centre-bourg.

L’étude à réaliser comprend l’élaboration du projet de territoire durable de la commune nouvelle, l’étude de revitalisation du bourg-centre (bourg historique de Le Teilleul, les études nécessaires à l’aménagement des bourgs historiques de Heussé, Husson, Ferrières, Sainte-Marie-du-Bois, ainsi que l’étude de leur liaison avec le bourg-centre. Elle doit permettre à la commune d’insuffler une forte dynamique de projet qui fédère l’ensemble des acteurs.

L’enjeu est de créer une cinématique collective à partir de l’identification des forces vives du territoire, d’établir de la coopération entre les différents acteurs ressources (entreprises, commerçants, associations...) et de mobiliser des habitants autour du projet. Elle doit aussi permettre de trouver des solutions innovantes et durables pour gagner en attractivité et reconquérir la vitalité du cœur de bourg.

Ce projet s’inscrivant parfaitement dans la politique de l’État visant à revitaliser les bourgs ruraux, il a donné lieu à un soutien financier et à un accompagnement par la DDTMdirection départementale des territoires de la mer.