Liens utiles liés à la sécurité civile

Devenir sapeur-pompier volontaire

 
 
Devenir sapeur-pompier volontaire

Les sapeurs-pompiers volontaires constituent une composante indispensable du modèle français de sécurité civile. Afin de pérenniser ce modèle, le Gouvernement lance une campagne de promotion du volontariat chez les sapeurs-pompiers.

Sur près de 250 000 sapeurs-pompiers en activité sur l'ensemble du territoire, près de 193 000 sont des volontaires. Ils s'engagent au sein d’un centre de secours proche de chez eux ou de leur lieu de travail. Ils effectuent des gardes et des astreintes en fonction de leurs disponibilités professionnelles et de leur vie de famille.

Dans ce cadre, le ministère de l’Intérieur a conçu, en partenariat avec la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF), une campagne à destination du grand public, lancée le 13 juin 2014 par Bernard CAZENEUVE, ministre de l’Intérieur, à la veille de la Journée nationale des sapeurs-pompiers.

« sapeur-pompier + volontaire = moi aussi » : Ce message de la campagne repose sur la promotion d’un engagement accessible à tous, mettant en avant sa dimension humaine et citoyenne.

" Déjà engagé(e) dans la vie active, vous avez la volonté de donner de votre temps pour les autres, pensez au volontariat chez les sapeurs-pompiers !"

Pour en savoir plus :
 Un dépliant sur les sapeurs-pompiers volontaires  :

> Depliant_cle5bad91 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,48 Mb

 Un mini-documentaire
 Le site Pompiers.fr

Dossier de candidature

Pour s’engager en qualité de sapeur-pompier volontaire, il suffit d’adresser sa candidature directement au Service départemental d’incendie et de secours (SDISService départemental d'incendie et de secours) de votre département en joignant :

  • une lettre de motivation
  • un CV
  • la copie des titres, diplômes ou attestations de formation.

En outre, il est possible de se renseigner auprès de sa commune ou d’une commune proche pour savoir si elle dispose d’un centre de première intervention et donc d’un corps communal de sapeurs-pompiers volontaires.